International Research Project Centre Acoustique Jacques Cartier
À Propos du centre
Le Centre Acoustique Jacques Cartier est un IRP (International Research Project, anciennement LIA) labellisé par le CNRS. Il allie des laboratoires d'acoustique de réputation internationale à Sherbrooke (Québec, Canada), à Lyon et au Mans (France).
Le Centre Acoustique Jacques Cartier regroupe dans une structure commune des laboratoires de réputation internationale en acoustique: le GAUS (Groupe d'Acoustique de l'Université de Sherbrooke), le LVA (Laboratoire Vibrations Acoustique) à l'INSA Lyon, le LMFA (Laboratoire de Mécanique des Fluides et d'Acoustique) et le LTDS (Laboratoire de Tribologie et Dynamique des Systèmes) à l'École Centrale de Lyon, le LAUM (Laboratoire d'Acoustique de l'Université du Mans).
Le Centre Acoustique Jacques Cartier a l'ambition d'être un pôle international en ingénierie acoustique, avec un focus sur la vibroacoustique, l'aéroacoustique, le traitement des signaux et la perception sonore.
Programme scientifique
Sous-titre de la section
  • Vibroacoustique
  • Aéroacoustique
  • Matériaux/Métamatériaux
  • Imagerie vibro-acoustique...
  • Contrôle actif,...
Vibroacoustique

Le thème Vibroacoustique vise le développement de méthodes prévisionnelles robustes et d'outils expérimentaux pour le comportement vibratoire et acoustique des structures et matériaux, ainsi que le développement de solutions novatrices pour la réduction du bruit rayonné par les structures.

Aéroacoustique

Le thème Aéroacoustique se concentre sur l'aéroacoustique des jets (en particulier pour les moteurs aéronautiques à très haut taux de dilution), les champs de pression pariétale fluctuante générés par les écoulements turbulents et l'aéroacoustique des turbomachines. Ces problématiques sont abordées aussi bien d'un point de vue expérimental que numérique.

Matériaux/Métamatériaux

Une partie importante des travaux en cours entre dans le cadre de l’allégement des structures et de la recherche de matériaux à hautes performances vibroacoustiques. L’allégement pose la problématique du compromis rigidité-masse avec ses conséquences dynamiques. Les solutions envisagées pour créer ces matériaux sont soit passives (mais intelligentes) soit actives (apport énergétique externe).

Imagerie vibro-acoustique et contrôle non destructif

Ce thème regroupe les approches d’identification de sources vibro-acoustiques et aéroacoustiques, d’endommagement dans les structures ainsi que d’extraction de paramètres constitutifs de matériaux dans les domaines audible ou ultrasonore.

Contrôle actif, synthèse de champs et perception

Ce thème regroupe les techniques basées sur des réseaux de sources contrôlées à des fins de réduction active du bruit ou de reproduction spatiale précise de champs sonores. Ces deux problèmes ont des objectifs similaires de génération de champs finement contrôlés et reposent sur des approches communes. La perception sonore et l’étude de la qualité sonore de produits s’associent naturellement à la synthèse de champs dans un contexte d’auralisation de lieux ou d’objets sonores en vue d’études psycho-acoustiques.

Vous voulez vous joindre à nous?
Joignez-vous à nous pour une vie meilleure et un bel avenir.
LIA-CAJC Journal
Dernières actualités