Vibroacoustique
Vibroacoustique

Vibroacoustique

Porteurs: A. Le Bot (LTDS), A. Berry (GAUS)

Mesures dynamiques plein champ – M. Melon, F. Gautier, C. Pézerat, P. Picard, A. Pelat, V. Romero-Garcia (LAUM), A. Berry, O. Robin (GAUS)

Les méthodes de mesures dynamiques basées sur la déflectométrie optique, l’holographie optique, la photogrammétrie et utilisant des caméras rapides, permettent la captation d’événements vibratoires avec des résolutions spatiales très élevées. Ces outils de mesures plein champ s’avèrent des outils précieux pour caractériser finement la propagation et la dissipation d’énergie dans les structures équipées de Trous Noirs Acoustiques (TNA), pour alimenter des méthodes de reconstruction des efforts externes appliqués sur les structures et de cartographie des propriétés matériau (rigidité, amortissement).

Réponse impulsionnelle d’une poutre par déflectométrie optique à 60 000 images/s.

 

Vérification des hypothèses SEA par mesures déflectométrie optique – A. Le Bot (LTDS), A. Berry, O. Robin (GAUS)

L’utilisation de l’Analyse Statistique de l’Énergie pour analyser les échanges d’énergie entre des sous-systèmes faiblement couplés nécessite théoriquement un champ vibratoire diffus dans tous les sous-systèmes. Pour vérifier les conditions d’établissement du champ diffus dans la pratique, des mesures de vibration par déflectométrie optique plein champ ont été effectuées à l’aide d’une caméra à grande vitesse sur une plaque rectangulaire excitée par une force aléatoire à large bande. Nous montrons que la vibration est dominée par des modes en basses fréquences, par un champ direct en hautes fréquences et pour un amortissement élevé, et que le domaine du champ diffus est limité aux hautes fréquences et à un faible amortissement. Cependant, même dans cette région, le champ vibratoire n’est pas totalement homogène dans l’espace en raison de l’effet de cohérence des rayons, comme la rétrodiffusion ou d’autres effets de focalisation.

Expérience de déflectométrie optique dynamique.

 

Micro-résonateurs distribués pour le contrôle vibroacoustique – C. Droz, M. Ichchou (LTDS) O. Robin, N. Atalla (GAUS)

Les vibrations du fuselage des avions génèrent des nuisances sonores pour les passagers, et certaines fréquences spécifiques comme les fréquences dites ‘critique’ ou d’ ‘anneau’ demandent une attention particulière pour ce problème vibroacoustique. Un défi se pose en particulier pour la fréquence d’anneau qui est souvent située dans le domaine des basses fréquences où les traitements traditionnels ont une efficacité limitée. Une équipe du LTDS, en coopération avec le GAUS a proposé et testé un traitement innovant à base de mini-résonateurs imprimés 3D pour réduire avec succès l’effet de la fréquence d’anneau. Ce travail a été mis en vedette en couverture du Journal of the Acoustical Society of America en Janvier 2019. Olivier Robin a par ailleurs gagné le concours de vulgarisation scientifique 2019 de l’université de Sherbrooke en vulgarisant l’article correspondant (https://www.usherbrooke.ca/aeroudes/accueil/babillard/nouvelles-details/article/40576/). Un micro-résonateur et le concept développé sont enfin présentés au grand-public dans le cadre de l’exposition ‘Confortable? Testez vos transports’ du 20 juin 2020 au 08 mars 2022 (Musée de l’Ingéniosité Joseph-Armand Bombardier, Valcourt, Québec, Canada).

Micro-résonateurs sur une structure de fuselage avion

Les autres thèmes du programme